Tout l'immobilier d'entreprises en France, Espagne, Suisse et Belgique

Bureaux, locaux d'activités, entrepôts, terrains

Service de recherche 100% gratuit pour les entreprises

Facteur de développement économique, les industries culturelles et créatives profitent de l’essor des nouvelles technologies pour accélérer leur croissance. Loin devant l’industrie automobile et déjà comparables au secteur de l’agroalimentaire, les ICC n’ont pourtant pas fini de révéler tout leur potentiel.  

91 milliards d’euros, c’est le chiffre d’affaires généré en 2018 par les industries culturelles et créatives. En croissance de près de 7% depuis 2013, le secteur contribue également à l’emploi de près de 1, 3 millions de personnes. Des chiffres éloquents qui soulignent le rôle pris par ce secteur dans l’économie française. C’est bien simple : les industries culturelles et créatives ont, aujourd’hui, un poids comparable à celui de l’industrie agro-alimentaire et près de deux fois supérieur à celui de l’industrie automobile.

Un secteur dynamique favorable aux start-ups

Lié pour une grande part aux innovations ayant trait à l’image ou au traitement des données, l’essor de cet écosystème repose pour une large part sur le dynamisme des nombreuses start-ups qui se sont développées partout en France pour le plus grand bénéfice des territoires qui bénéficient notamment dans le secteur du spectacle vivant musical et de variétés de ce ratio exceptionnel : 1 euro de chiffre d’affaires = 1 euro de retombées économiques au niveau local !

Des projets fédérateurs… et créateurs d’emplois

En développement continu depuis plusieurs années, le secteur des ICC est porté par trois locomotives : la musique, en croissance de 10, 4% entre 2013 et 2018, le spectacle vivant (+ 13, 9%) et le jeu vidéo (+ 16,9%). Précurseur, la communauté urbaine du Grand Poitiers a mis en place un écosystème propice au développement du jeu vidéo et notamment du esport, dont elle est devenue en quelques années une des capitales françaises. Sponsoring d’une équipe professionnelle, création d’un forum d’affaires dédié, organisation d’un tournoi intercommunal, partenariat avec le Creps et le ministère des sports… le territoire est parvenu à fédérer les énergies avec le développement de nombreuses start-ups mais aussi une participation active du tissu universitaire et même des maisons de retraite qui organisent désormais leurs propres compétitions.

Mais il n’est pas le seul dans ce cas. Montpellier Méditerranée Métropole capitalise ainsi sur le développement d’acteurs majeurs comme Ubisoft pour accentuer l’attractivité du territoire auprès des entrepreneurs et des studios nationaux et internationaux. En parallèle, une action est également entreprise pour rassembler les TP, PME et start-ups du secteur autour de projets communs. Le lancement, en janvier 2019, de la Cité créative, quartier mixte dédié aux ICC concourt également au dynamisme du secteur.

Les musées en pole position sur le secteur des ICC

Premier en termes de chiffre d’affaires, le secteur des arts visuels affiche une forme olympique. Du haut de ses 23, 4 milliards de chiffre d’affaires (+ 9,4% entre 2013 et 2018), il offre de remarquables opportunités de développement notamment parce qu’il s’appuie sur une présence territoriale historique garantie par un réseau de lieux d’exposition dense même dans les régions les moins urbanisées.

Créé en 1994, le salon Museum Expressions, devenu en 2015, Museum Connections qui a ouvert ses portes aujourd’hui à Paris reflète ce changement de paradigme. En ouvrant ses portes aux nouvelles technologies, ce rendez-vous incontournable de la profession vise à répondre aux attentes des visiteurs qui ne cherchent plus seulement à se cultiver mais à vivre une expérience unique notamment grâce à l’aide de la réalité virtuelle, de scénographies créatives ou encore d’applications d’aide à la visite

Le Vaucluse l’a bien compris en capitalisant sur son histoire dans le domaine créatif et artistique pour renforcer son attractivité dans le domaine. Des filières spécialisées de formation et de recherche permettent de soutenir le développement des projets et des entreprises dans les secteurs de la création numérique (cinéma, arts graphiques, jeu vidéo…), la valorisation du patrimoine, le théâtre et le spectacle vivant. Avec succès puisque l’économie créative génère dans le département près de 5 000 emplois pour plus de 500 entreprises !

15% de croissance dans l’Union européenne

Entre 2012 et 2017, la croissance des ICC au sein de l’Union européenne a atteint les 15, 7% soit une croissance deux fois plus importante qu’en France. Un différentiel qui peut s’expliquer par le degré de maturité des pays mais qui ne doit pas cacher un certain attentisme hexagonal. De 2011 à 2016, 208 start-ups ont été créés en France dans le domaine des ICC contre 215 en Allemagne et 352 au Royaume-Uni ! Afin de soutenir leur développement, un plan d’actions en faveur des entreprises culturelles a été mis en place l’année dernière par les pouvoirs publics. Il constitue également une véritable reconnaissance de ce secteur comme un enjeu prioritaire de développement et d’attractivité économique.

 

Sources :

Estimation EY, Panorama des Industries Culturelles et Créatives en France, 2019

Le poids économique de la culture en 2017, DEPS du ministère de la Culture

Les industries culturelles et créatives, poids-lourd de l’économie et vecteur d’attractivité pour les territoires

LE BLOG DES EXPERTS

Vous êtes une entreprise

Nos solutions dans votre recherche d'un nouveau site d'implantation.

Parcs d'Activités et locaux